À Amiens, les salariés de Whirpool ne croient plus en Emmanuel Macron

Share it with your friends Like

Thanks! Share it with your friends!

Close

Emmanuel Macron rencontre ce mercredi à Amiens, dans la Somme, une intersyndicale représentant les salariés de l’usine Whirpool. Surnommé “le fantôme d’Amiens” par certains de ses employés, le candidat du mouvement En Marche! va devoir rassurer des salariés, pour la plupart, résignés. Il y a trois mois, le groupe d’électroménager a annoncé qu’il délocalisait sa production en Pologne dès juin 2018 entraînant la fermeture de l’usine installée dans la Somme et la suppression de ses 290 postes.

Comments

Write a comment

*